Une histoire triste d’animaux

L’histoire d’une chatte, Choupette

 

Tyna nous raconte aujourd’hui la touchante histoire de Choupette :

 

« Choupette est arrivé à la maison le 29 décembre 2013 après un grand co-voiturage de deux jours ( du sud au nord ) . Cette puce aurait 5/6 ans et aurait été   » oublier  » l’année dernière ( 2012 ) par ses maîtres qui étaient en vacance dans le sud … Choupette a donc connue la rue, le froid, la galère, les coups.  Sa  nounou lui offrait le dodo, à manger et des soins sur son balcon faute de pouvoir faire mieux . Nounou lança un appel pour trouver des adoptants à Choupette , j’ai tout de suite fondu face à son charme et ses yeux ! J’ai donc contacté sa « nounou  » et celle ci a bien voulu que je l’adopte . Je savais que Choupette serait fort stresser par ce grand voyage et que surtout il lui faudrait un bon examen au vétérinaire .

 

La dure vie d’une chatte

Le jour de son arrivée , elle était totalement apeurer et s’était même uriner dessus mais cela m’importait peu car maintenant elle était au chaud et à l’abri de tout . Début janvier, Choupette a fait sa première visite vétérinaire , gale des oreilles et en plus deux dents quasiment pourries qu’ils fallaient extraire ! J’ai donc soigné sa gale tranquillement avant son extraction de dents qui a été planifier le 13 janvier 2014 .

En attendant cette opération, j’ai commencer à mettre en confiance Choupette, je l’ai même lavé sans qu’elle ne bouge ! Mais j’avais des doutes sur la   » santé  » de ses reins …. Le jour J pour l’opération, j’ai demandé a mon vétérinaire de vérifier par prise de sang l’état de ses reins …. Hélas j’avais vu juste …. Choupette supportas très bien l’opération mais le soir même j’apprenais que ma Choupette avait un très fort diabète et j’ai du apprendre à piquer pour lui faire ses injections d’insulines ….

Cela fait 4 jours a l’heure ou j’écris que je fais l’insuline de Choupette, elle ne dis rien et se laisse facilement faire mais j’ai toujours cette peur de mal faire ! Tellement peur de la blesser et pourtant je n’ai pas le choix , je dois le faire pour elle , pour maintenir sa santé .

Aujourd’hui Choupette a fais son contrôle d’insuline et son taux est toujours très élevé ( 4.30 ) mais mon vétérinaire et son soigneur animalier savaient ce qui veulent dire que je devrais la   » piquer  » pour la vie … Pour cela Choupette recherche des marraines / parrains car oui ce traitement a vie a un coût , certes ce coup peut paraître dérisoire mais derrière il y a les autres fifilles aussi a soigner !

A présent Choupette va vivre aimer, choyer, soigner et surtout au chaud …. De son année de rue , elle garde des séquelles a vie mais reprend confiance en l’humain . »

 

Et si vous aussi? Vous voulez raconter l’histoire de votre animal, n’hésitez à nous adresser un message.